Portfolio à propos
×

Bonjour,

Je m'appelle Simon et je suis étudiant en DSAA Design Graphique et Narration Multimédia. Je vis en région parisienne. N'hésitez pas à me contacter. Je serais heureux de vous répondre. 😁


simon.bravard@gmail.cominstagramlinkedin.

Deus Ex Machina

Ce graphzine est le fuit de recherches visuelles développées en vue de mon projet de diplôme. Il établie un parallèle entre la Génèse et la génération d'univers numérique. A l'aide de cartes exploitant la technologie ReactiVision, une augmentation sonore et générative offre au lecteur une narration personnalisée.

Code Poetry

(à venir)

Rapport de stage

Le rapport fait suite à un stage que j'ai effectué chez Newcast/Publicis Média d'avril à juillet 2016. Il questionne le lien entre le brand content et la communication digitale des marques à travers différents projets issus de mon travail pendant le stage.

Déambulations musicales

Ce projet d'édition est articulé autour du rapport quotidien à la musique. Les visuels sont créés à partir de photographies de mon environnement et générés par un programme développé sur Processing en fonction de l'intensité sonore de morceaux choisis.

Local Eyes

Local Eyes est un projet d'application qui a vocation à connecter les touristes et la vie locale, notamment les artistes. Elle propose à ces derniers de donner une certaine visibilité à leur travail. En contrepartie, ils font découvrir aux touristes leur ville.

Mobile, Michel Butor

Une édition et une page web ont été créé dans le cadre d'un workshop autour de l’œuvre Mobile de Michel Butor. Le projet s'appuie sur les codes de la cartographie pour retranscrire le parti-pris narratif mis en place par l'auteur avec poésie.

Paysages à géométrie variable

L’idée était de jouer sur la polysémie de l’expression géométrie variable en créant des paysages urbains abstraits à partir d'un principe modulaire. (w/ Guillaume Verguin)

Au vieux campeur

Mon projet de synthèse en BTS design graphique qui comprend la refonte de l'identité visuelle de la marque ainsi que la création d'une carte dépliante et d'une maquette de forum web.

Générique ROOM 237

En 1980, Stanley Kubrick signe Shining qui deviendra un classique du cinéma. Le documentaire Room 237 propose une relecture du film à travers l’œil de fans convaincus d'avoir décrypté ses messages cachés. Pour se faire, ils s'appuient notamment sur un certain nombres d'objets qui font référence, selon eux, aux heures les plus sombres de l'Histoire. Le générique cherche à rendre inquiétant différents objets tirés du film pour évoquer de manière suggestive les théories avancées dans le documentaire. (w/ Anais Bazaline)